Et CY Moto épaule Bag De Losange Pliage Diagonal Blue Hommes Main Sac Femmes Dames à Sac Paquet De Géométrie Sac Mode ZYArZ

Après un tour du monde très carboné à bord d’un Boeing 777, BMW a dévoilé son concept électrique Vision iNEXT. Un SUV à l’identité bien marquée qui doit servir de référence aux futurs véhicules électriques du constructeur. Si l’on apprend qu’il sera commercialisé en 2021, on ne sait toujours rien de ses performances.

Avec son design clivant dans la droite lignée des modèles de la gamme « i », le concept BMW iNEXT pourrait être commercialisé tel quel. Il faudra pourtant attendre 2021 pour se procurer le crossover, le groupe étant actuellement concentré sur la sortie de la Mini et l’IX3 100% électriques. Il reste donc 2 ans à BMW pour choisir le groupe motopropulseur et la batterie qui équiperont l’iNEXT.

Futur vaisseau-amiral

Batterie à très grande autonomie ? Un ou plusieurs moteurs ? Le constructeur n’a pas communiqué le moindre détail technique lors de la révélation de son concept. L’iNEXT n’est pour l’instant qu’une vision nébuleuse des concepts stylistiques et technologiques vers lesquels la gamme BMWi pourrait s’orienter. Une esquisse du futur vaisseau-amiral électrique de la marque.

A première vue, le design de l’iNEXT rappelle vaguement celui de l’i3. Comme sur la citadine, les portes s’ouvrent en opposition, libres de tout montant central. Principale originalité du concept : une volumineuse calandre, qui conserve la silhouette « papillon » propre à BMW. N’ayant plus vraiment d’utilité sur les véhicules électriques, l’élément est présenté comme un « panneau intelligent logeant divers capteurs ».

Les phares filants à « quatre yeux », nouvelle identité ?

Logés dans deux très fines incisions filant sur le capot, les phares « à quatre yeux » devraient faire partie de la nouvelle identité de la gamme BMWi. Des fentes qui se retrouvent également à l’arrière, au-dessus d’un habillage typé sport, évoquant malgré lui la présence de pots d’échappement. Le style des optiques confère un aspect aérodynamique au véhicule, tentant d’alléger son gabarit massif perché sur des roues de 24 pouces.

L’iNEXT est équipé de rétro-caméras affichant leur champ de vision sur les écrans de l’habitacle. Le premier dédié au conducteur est complété par un vaste écran horizontal axé sur les divertissements. Ils habillent un intérieur très épuré, conçu pour donner l’impression d’un chez-soi cosy. Le sol est revêtu d’un parquet en bois, un matériau également présent à certains endroits du tableau de bord et sur la console centrale aux allures de planche de surf.

Un volant rétractable en mode autonome

Deux ambiances de conduite sont proposées : un mode « Boost » à-priori réservé à la conduite manuelle et un mode « Ease » introduisant au pilotage automatique. En effet, une fois activé ce dernier rétracterait « légèrement » le volant selon BMW. Un mode qui permettrait également de contrôler les fonctions du véhicule via les surfaces boisées tactiles au lieu des écrans. La marque reste très abstraite dans la description de son prototype, trahissant la probabilité de choix technologiques très différents dans la version finale. La présence du concept au prochain Mondial de l’auto est d’ailleurs incertaine, certaines sources l’indiquant absent.

Les premiers exemplaires du BMW iNEXT devraient sortir des lignes de l’usine de Dingolfing en Allemagne en 2021. Entre-temps, le site aura assuré la production de la Mini 100% électrique qui doit débuter en 2019. L’année suivante, le lancement de la BMW iX3 marquera l’arrivée du premier modèle électrique hors gamme « i ». D’ici 2025, le groupe espère proposer 25 modèles branchés dont 12 seront 100% électriques.

BMW Vision iNEXT : un SUV électrique et autonome pour 2021
5 (100%) 2 votes